Téléphone

699 07 27 98 / 672 30 43 64

Email

cours@erfolz-zentrum.de

Adresse

Douala - Cité Sic

Espace économique européen EEE

Le sigle EEE signifie l’Espace économique européen, qui est un territoire européen composé de 30 pays. La zone a été créée à la suite du traité de 1992, signé entre les États membres.

États membres de l’EEE

L’EEE comprend 28 États membres de l’UE et les trois autres États membres de l’AELE . Les 31 pays membres de l’Espace économique européen sont les suivants:

L’Autriche Belgique Bulgarie
Croatie République Tchèque Chypre ***
Danemark Estonie Finlande
France Allemagne Grèce
Hongrie Islande * Irlande
Italie Lettonie Liechtenstein *
Lituanie Luxembourg Malte
Pays-Bas Norvège * Pologne
le Portugal Roumanie Slovaquie
Slovénie Espagne Suède
Royaume-Uni **

* Pays hors UE

** L’accord s’applique également à Gibraltar

*** L’accord n’est pas appliqué au nord de Chypre

Quel est le but de l’EEE?

L’accord de l’Espace économique européen offre à ses États membres:

  • libre circulation de:
    • des personnes
    • des biens
    • prestations de service
  • capitale au sein du marché unique européen, y compris la liberté de choisir la résidence dans n’importe quel pays de cette zone

Principaux accords EEE

Les principaux accords signés entre les États, qui ont fait cette zone, sont les suivants:

Accord EEE

Dix-neuf États + CEE et CECA l’ont initialement signé le 2 mai 1992. L’accord est entré en vigueur le 1er janvier 1994, tel qu’adapté par le protocole de 1993.

Ajustement du protocole

Dix-huit Etats + CEE et CECA ont initialement signé le protocole d’ajustement le 17 mars 1993. Le protocole est entré en vigueur le 1er janvier 1994, sans la signature de la Suisse.

Participation de dix nouveaux États

Les 28 États + CE ont signé un accord sur la participation de dix nouveaux États à l’EEE le 14 octobre 2003. Cet accord est entré en vigueur le 6 décembre 2005, suite à l’élargissement de l’Union européenne en 2004.

Participation de deux nouveaux États

Les 30 États + CE ont signé un accord sur la participation de deux nouveaux États à l’EEE le 25 juillet 2007. L’accord est entré en vigueur le 9 novembre 2011 suite à l’élargissement de l’Union européenne en 2007.

Participation d’un nouvel État

Les 31 États + l’UE ont signé un accord sur la participation d’un nouvel État à l’EEE le 11 avril 2014 à la suite de l’élargissement de l’Union européenne en 2013. L’accord n’est pas encore entré en vigueur.

Différences entre l’EEE et l’UE

En termes d’adhésion, la principale différence entre l’UE et l’EEE est que ce dernier se compose de trois autres pays, qui sont:

  • Islande
  • Liechtenstein
  • Norvège

L’EEE est un marché unique d’États membres, qui doivent mettre en œuvre toute la législation de l’UE dans le domaine du marché unique. Si l’objectif de l’EEE est d’étendre le marché intérieur de l’UE aux pays de la zone de libre-échange européenne (AELE), les membres de l’EEE ne sont pas tenus de mettre en œuvre les politiques de l’UE sur:

  • politiques communes de l’agriculture et de la pêche (bien que l’accord EEE contienne des dispositions sur le commerce des produits agricoles et de la pêche)
  • union douanière
  • politique commerciale commune
  • politique étrangère et de sécurité commune
  • justice et affaires intérieures (bien que les États actuels de l’EEE fassent partie de l’espace Schengen)
  • fiscalité directe et indirecte
  • union économique et monétaire

Différences entre l’EEE et l’AELE

AELE signifie l’Association européenne de libre-échange, qui compte quatre États membres. Ces membres sont:

  • Islande
  • Liechtenstein
  • Norvège
  • la Suisse

Trois des quatre membres de l’AELE participent à l’Espace économique européen. Seule la Suisse ne fait partie ni de l’EEE ni de l’UE.

La principale différence entre les deux est que pour rejoindre l’EEE, il faut d’abord rejoindre l’AELE. Cependant, un pays n’a pas besoin de faire partie de l’EEE pour participer à l’AELE.

En outre, l’AELE elle-même n’a pas accès au marché unique en raison du fait qu’elle n’a pas de relations commerciales avec l’UE. C’est la raison principale pour laquelle la Suisse a conclu des accords bilatéraux en dehors du cadre de l’AELE.

Différences entre l’EEE et l’espace Schengen

Alors que l’EEE concerne la libre circulation des marchandises, des services, des capitaux et des personnes, l’ espace Schengen consiste à voyager sans contrôles aux frontières avec un régime de visa unifié pour l’ensemble de la région. La plupart des pays de l’EEE font partie de l’espace Schengen.

Les pays suivants font partie de l’EEE, mais pas de la zone Schengen:

  • Bulgarie
  • Croatie
  • Chypre
  • Irlande
  • Roumanie

En revanche, le pays de la Suisse fait partie de la zone Schengen mais pas de l’EEE. Pourtant, grâce à des accords spéciaux, il peut toujours participer aux marchés intérieurs.

Différences entre l’EEE et la ZONE EURO

La zone euro est un sous-groupe de l’UE des États membres de l’Union européenne qui utilisent la même monnaie, l’euro. Ces pays sont les suivants:

  • L’Autriche
  • Belgique
  • Chypre
  • Estonie
  • Finlande
  • France
  • Allemagne
  • Grèce
  • Irlande
  • Italie
  • Lettonie
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Malte
  • les Pays-Bas
  • le Portugal
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Espagne

Aucun des États membres de l’AELE n’a l’euro comme monnaie, tandis que 19 des États membres de l’UE ou de l’EEE utilisent l’euro comme monnaie.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print

Notre blog

Notre centre

Nos cours

Cours d'allemand

A PARTIR DE

118 000 FCFA / niveau

S'inscrire
  • Etre le premier à être à profite de nos cours intensifs

Nos services

Sur Facebook

Articles récents

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x