Téléphone

699 07 27 98 / 672 30 43 64

Email

cours@erfolg-zentrum.de

Adresse

Douala - Cité Sic

Verbes prépositionnels

Un grand nombre de verbes sont liés idiomatiquement à une préposition particulière, c’est-à-dire qu’ils sont toujours utilisés avec la même préposition. Par exemple,

glauben an‘croire en’,warten auf ‘attendre’. Certains verbes peuvent être utilisés avec plus d’une préposition, avec un changement de sens (par exemple, bestehenauf ‘insister sur’, bestehenaus ‘composer en’). Les verbes prépositionnels allemands doivent être appris comme une unité : verbe + préposition + cas. Certains verbes prépositionnels courants sont répertoriés ci-dessous en fonction de la préposition qu’ils prennent et du cas régi par la préposition:

an(+ acc)

glauben an‘croire en’

denken an‘penser à/à propos de’

erinnern an‘rappeler à qn. de/à propos de’ sich erinnern an ‘à retenir’

(sich) gewohnen an‘s’habituer à’

Wir haben an dich gedacht.

Nous pensions à toi.

prépositionnel

an (+ dat.)

liegen an ‘être à cause de/être la raison de’

teil*nehmen an‘participer à’

Es lag an mir, dass er nicht gekommen ist.

C’est à cause de moi/ma faute s’il n’est pas venu.

auf (+ acc.)

reagieren auf‘réagir à’

warten auf‘attendre’

verzichten auf ‘se passer de’

an*kommen auf‘dépendre de’

sich freuen auf‘attendre avec impatience’

Wie haben sie auf die Nachricht reagiert?

Comment ont-ils réagi à la nouvelle ?

auf (+ dat.)

bestehen auf ‘insister sur’

beruhen auf ‘se reposer sur / être construit sur’

Sie hat auf ihrem Recht bestanden.

Elle a insisté sur ses droits.

aus (+ dat.)

bestehen aus ‘composer en’

Unser Team besteht aus einer Frau und zwei Mannern.

Notre équipe est composée d’une femme et de deux hommes.

für (+ acc.)

sich interessieren für ‘être intéressé par’

jmdm. danken für‘pour remercier qn. pour’

Ich interessiere mich sehr für die Musik der zwanziger Jahre.

Je suis très intéressé par la musique des années vingt.

in (+ selon)

sich verlieben in‘tomber amoureux de’

Er hat sich sofort in sie verliebt.

Il est tombé amoureux d’elle tout de suite

mit (+ dat.)

rechnen mit‘compter avec’

sprechen mit ‘parler à/avec’

beginnen mit ‘commencer (par)’

an*fangen mit‘commencer (par)’

auf*hören mit ‘arrêter’

(sich) beschäftigen mit‘s’occuper de/travailler sur’

sich befassen mit‘travailler sur’

Ab Mai müssen Sie mit einem höheren Preis rechnen.

A partir de mai, il faut compter avec un prix plus élevé.

nach (+ dat.)

fragen nach ‘se renseigner après/sur’

sich erkundigen nach‘se renseigner sur’

riechen nach ‘sentir de ‘

schmecken nach‘goûter de ‘

Meine Frau fragt nach Ihrer Mutter.

Ma femme demande après ta mère.

über (+ acc.)

reden über ‘parler de’

sprechen über‘parler de’

nach*denken über ‘réfléchir à/réfléchir’

streiten über ‘discuter de’

jmdn. informieren über ‘informer qn. sur’

sich freuen über ‘se réjouir’

Ich möchte über dieses Problem ein bisschen nachdenken.

Je voudrais réfléchir un moment à ce problème.

um (+ acc.)

kämpfen um ‘se battre pour’

werben um‘essayer de recruter/persuader/conquérir’

sich bewerben um ‘postuler pour’

jmdn bitten um ‘pour demander à qn. pour ‘

jmdn. bringen um ‘à priver qn. de ‘

Er hat sich um die Stelle in Aachen beworben.

Il a postulé pour le poste à Aachen-Chapelle.

von (+ dat.)

reden von‘parler de/de’

sprechen von ‘parler de/de’

träumenvon‘rêver de/de’

ab*hängenvon ‘dépendre de’

jmdn. überzeugen von‘pour convaincre qn. de’

Das Picknick hängt natürlich von dem Wetter ab.

Le pique-nique dépend de la météo, bien sûr.

vor (+ dat.)

jmdn. warnen vor‘avertir qn. à propos de ‘

jmdn. retten vor‘sauver/sauver qn. de ‘

jmdn. schützen vor‘pour protéger qn. de’

Angst haben vor ‘avoir peur de’

Die Wettervorhersage warnt vor einem Unwetter morgen.

La météo annonce une tempête demain.

zu (+ dat.)

gehören zu‘appartenir à/faire partie de’

passe zu‘pour aller avec/match’

etw. (acc.) bei*tragen zu‘contribuer à’

Deutschland trägt eine Menge zur Europäischen Union bei.

L’Allemagne contribue beaucoup à l’Union européenne.

da + préposition

La préposition dans les verbes prépositionnels se trouve souvent sous une forme commençant par da- : daran, darauf, daraus, dafür, darin, damit, danach, davon, davor, darüber, darum, dazu, etc.

La préposition est précédée de da– ou dar– lorsque :

(a) le verbe prépositionnel est complété par une clause :

Sie hat mich davor gewarnt, dass die Preise hier höher sind.

Dass die Preise hier höher sind, davor hat sie mich gewarnt.

Elle m’a averti que les prix ici sont plus élevés.

(b) le verbe prépositionnel renvoie au sens d’une clause précédente :

Wir brauchen einen Urlaub. Du hast mich davon überzeugt.

Nous avons besoin de vacances. Vous m’en avez convaincu.

Le subjonctif

Aperçu

(a) L’allemand a deux formes subjonctives du verbe, appelées subjonctif I et subjonctif II. Ils sont utilisés pour décrire des actions ou des états qui pourraient se produire ou dont on rapporte qu’ils se sont produits.

(b) Les formes subjonctives sont utilisées dans les contextes suivants :

Le subjonctif I est utilisé le plus souvent dans le discours rapporté.

Le subjonctif II est utilisé dans des contextes où il y a une suggestion que l’événement décrit par le verbe ne peut pas ou ne s’est pas produit. Le subjonctif II peut également remplacer le subjonctif I dans le discours rapporté.

Le subjonctif II est plus fréquent, il sera donc décrit en premier.

Emploi du subjonctif II

(a) L’utilisation principale de cette forme du verbe est d’exprimer des actions hypothétiques ou conditionnelles ou des états, par exemple après als (ob) ‘comme si’, souvent avec l’implication que l’événement décrit est improbable ou du moins pas certain. Notez que les formes du présent peuvent et font souvent référence à des états et actions futurs :

Er hat so getan, als ob er die Geschichte schon gehört hätte.

Il a fait semblant d’avoir/agi comme s’il avait déjà entendu l’histoire.

Es wäre schön, wenn wir morgen zusammen fahren könnten.

Ce serait bien si nous pouvions voyager ensemble demain.

Ich hätte morgen mehr Zeit, mit dir zu essen.

J’aurais plus de temps demain pour manger avec toi.

Wenn sie Millionârin wäre, würde sie sicher eine Weltreise machen.

Si elle était millionnaire, elle ferait certainement le tour du monde.

Pour faire des hypothèses.

(b) Le subjonctif II est également utilisé pour adoucir la franchise d’une question ou d’une suggestion par politesse :

Ich hätte eine Frage…

J’aimerais poser une question si vous me le permettez. . .

Ich möchte noch ein Stück Kuchen.

Je voudrais un autre morceau de gâteau.

Formation du Subjonctif II

(a) Le présent du deuxième subjonctif est formé à partir du passé simple en ajoutant -e au passé simple ich/er/sie/es/man. Les verbes forts et irréguliers ajoutent également un umlaut si possible :

Des exemples de verbes forts sont :

Infinitif 3ème personne sg. passé 3ème personne sg. Subjonctif présent II
sein

haben

gehen

geben

sehen

 

war‘était’

hatte‘avait’

ging ‘est allé’

gab ‘a donné’

sah ‘vu’

wäre‘serait’

hätte ‘aurait’

ginge‘irait’

gäbe‘donnerait’

sähe ‘verrait’

 

 

Les deuxièmes formes du subjonctif de la plupart des verbes faibles sont indiscernables des formes normales du passé :

Infinitif 3ème personne sg. passé simple de l’indicatif et du subjonctif I
machen

arbeiten

üben

reisen

machte ‘a fait/ferait’

arbeitete‘travaillait/travaillerait’

übte‘pratiquait/pratiquait’

reiste‘voyageait/voyageait’

Un verbe mixte, cependant, peut ajouter un tréma :

brauchen  bräuchte‘aurait besoin’

(b) Le passé du subjonctif II est une combinaison de wäre ou hätte+ le participe passé (selon que le verbe prend sein ou haben au parfait : voir 33.8) :

Infinitif Passé subjonctif II à la 3ème personne sg.
sein

werden

gehen

Haben

geben

machen

er/sie/es/man wäre gewesen il/elle aurait été

er/sie/es/man wäre gewordenil/elle serait devenu

er/sie/es man wäre gegangenil/elle /il/on serait parti

er/sie/es/man hätte gehabtil/elle/on aurait eu

er/sie/es/man hätte gegebenil/elle aurait donné

er/sie/es/man hätte gemachtil/elle /il/on aurait fait

Exemples:

Présent

 

Passé
Es wäre schön.

Ce serait bien.

Ich hätte mehr Zeit.

J’aurais plus de temps.

Es wäre schön gewesen.

Il aurait été agréable.

Ich hätte mehr Zeit gehabt.

J’aurais eu plus de temps.

 

 (c) Les formes de sein et haben sont les suivantes :

personne Temps
  Passé
 

ich

du

Sie

er/sie/es/man

wir

ihr

Sie/sie

 

Serait

wäre

wär(e)st

wären

wäre

wären

wär(e)t

wären

 

Aurait

hätte

hättest

hätten

hätte

hätten

hättet

hätten

 

aurait été

wäre gewesen

wärest gewesen

wären gewesen

wäre gewesen

wären gewesen

wäret gewesen

wären gewesen

 

aurait eu

hätte gehabt

hättest gehabt

hätten gehabt

hätte gehabt

hätten gehabt

hättet gehabt

hätten gehabt

 

 (d) Les verbes modaux ont les formes suivantes du subjonctif II :

Infinitif 3ème personne sg. présent 3ème personne sg. passé passé
können

müssen

wollen

sollen

dürfen

mögen

lassen

 

könnte

müsste

wollte

sollte

dürfte

möchte

ließe

 

serait capable de

devrait

voudrait

devrait

serait autorisé à

voudrait

laisserait

 

hatte . .konnen

hatte . . müssen

hatte . . Wollen

hatte . . sollen

hatte . . dürfen

hatte . . mogen

hatte . . lassen

 

aurait pu

aurait dû

aurait voulu

aurait dû

aurait été autorisé

aurait aimé

aurait permis/aurait permis

 

Certaines de ces formes portent des significations particulières. Ils sont largement utilisés comme formes de politesse ou de tact lors de demandes. Notez ce qui suit :

könnte‘serait capable de’

Könnten Sie bitte lauter sprechen?

Pourriez-vous s’il vous plaît parler?

Das könnte die Antwort sein.

Cela pourrait être la réponse.

müsste‘devrait’

Wenn ich keine Reiseschecks hätte, müsste ich jetzt auf die Bank.

Si je n’avais pas de chèques de voyage, je devrais aller à la banque maintenant.

Das müsste die Antwort sein.

Cela doit être (devrait être) la réponse.

dürfte ‘serait autorisé à / est probablement’

Wenn du alter wärst, dürftest du mit den anderen spielen.

Si vous étiez plus vieux, vous pouviez jouer avec les autres.

sollte ‘devrait’ (souvent utilisé avec eigentlich pour suggérer que quelque chose ne s’est pas produit qui aurait dû se produire, ou vice versa)

Er sollte eigentlich schon hier sein.

Il devrait vraiment être là maintenant (mais il ne l’est pas).

Er sollte eigentlich nicht hier sein.

Il ne devrait vraiment pas être ici (mais il l’est).

möchte‘souhaitez’

Ich mochte heute im Restaurant zu Mittag essen.

J’aimerais déjeuner au restaurant aujourd’hui.

wollte‘voulait’ (impliquant souvent une intention qui semble maintenant peu susceptible d’être réalisée; également souvent utilisé avec eigentlich dans ce sens)

Ich wollte eigentlich heute Abend ins Kino gehen.

Je voulais aller au cinéma ce soir.

Emploi du subjonctif I

(a) L’utilisation principale est de caractériser une partie du discours comme un rapport, c’est-à-dire ne pas nécessairement exprimer les propres mots ou opinions de l’orateur :

Er sagte, er habe jetzt keine Zeit.

Il a dit qu’il n’avait pas le temps en ce moment.

Mais, en fait, le subjonctif I et le subjonctif II sont utilisés à cette fin.

(b) Le subjonctif I est également utilisé dans les expressions avec le sens de ‘qu’il en soit ainsi’

Es lebe die neue Demokratie!

Vive la nouvelle démocratie !

ABC sei ein gleichschenkliges Dreieck.

Soit ABC un triangle isocèle.

Formation du subjontif I

(a) Le présent du subjonctif I est formé à partir de l’infinitif en supprimant le -n final pour obtenir la forme er/sie/es/man :

Infinitif Subjonctif I 3ème personne sg.
sein

haben

gehen

sagen

er/sie/es/man sei

er/sie/es/man habe

er/sie/es/man gehe

er/sie/es/man sage

Le subjonctif I est rarement utilisé en dehors de la forme er/sie/es/man, et il n’y a généralement pas de formes claires du subjonctif I chez les autres personnes du verbe (par exemple dans le wir ou la troisième personne formes sie au pluriel). Lorsque les formes du subjonctif I ne sont pas clairement reconnaissables, le subjonctif II approprié est utilisé à la place.

Ainsi à la troisième personne du singulier habe est possible :

Er sagte, der Minister habe verantwortungsvoll gehandelt.

Il a dit que le ministre avait agi de façon responsable.

Mais à la troisième personne du pluriel, le subjonctif et la forme normale du présent, haben sont identiques, ainsi le hätten de différenciation est utilisé :

Er sagte, die zuständigen Polizeibeamten hätten allés getan, était man tun konnte.

Il a déclaré que les policiers responsables avaient fait tout leur possible.

En effet, certains locuteurs ont tendance à privilégier le subjonctif II comme forme préférée pour beaucoup de discours rapportés, donc l’usage varie considérablement. Les apprenants doivent certainement connaître les formes du subjonctif I, mais doivent écouter attentivement les locuteurs allemands pour savoir si et dans quelle mesure les locuteurs natifs utilisent le subjonctif I.

(b) Le passé du subjonctif I est une combinaison de sei ou habe + le participe passé (selon que le verbe prend sein ou haben au parfait):

3ème personne sg.

sei gewesen sei gegangen sei geschwommen

habe gesagt habe gehabt habe gekauft

Der Angeklagte sagte, das Opfer sei gewalttatig gewesen.

L’accusé a déclaré que la victime avait été violente.

Es wird berichtet, dass der Präsident über Neuwahlen gar nichts gesagt habe.

On rapporte que le président n’a rien dit au sujet de nouvelles élections.

(c) Les formes de sein et haben sont les suivantes :

personne présent passé
ich

du

Sie

er/sie/es/man

wir

ihr

Sie/sie

sei

seiest

seien

sei

seien

seiet

seien

habe

habest

haben

habe

haben

habet

haben

sei gewesen

seiest gewesen

seien gewesen

sei gewesen

seien gewesen

seiet gewesen

seien gewesen

 

habe gehabt

habest gehabt

haben gehabt

habe gehabt

haben gehabt

habet gehabt

haben gehabt

 

 (d) Les formes du subjonctif I des verbes modaux sont :

Personne können müssen sollen
ich

du

Sie

er/sie/es/man

wir

ihr

Sie/sie

 

könne

können

können

könne

können

könnet

können

 

müsse

müssest

müssen

müsse

müssen

müsset

müssen

 

solle

solest

sollen

solle

sollen

sollet

sollen

 

 

Personne wollen dürfen mögen
ich

du

Sie

er/sie/es/man

wir

ihr

Sie/sie

wolle

wollest

wollen

wolle

wollen

wollet

wollen

dürfe

dürfest

dürfen

dürfe

dürfen

dürfet

dürfen

möge

mögest

mögen

möge

mögen

möget

mögen

 

Sie meinte, sie müsse diese Rolle im Stück spielen.

Elle a dit qu’elle devait jouer ce rôle dans la pièce.

Die Kinder berichteten, dass ihre Betreuerin während des Bombenangriffs bei ihnen bleiben wolle.

Les enfants ont rapporté que leur soignant voulait rester avec eux pendant l’attentat à la bombe.

Passé : er/sie/es/man habe+ infinitif du verbe + verbe modal à l’infinitif

Sie sagte, sie habe diese Rolle immer spielen müssen.

Elle a dit qu’elle devait toujours jouer ce rôle.

Die Kinder berichteten, dass ihre Betreuerin wahrend des Bombenangriffs bei ihnen habe bleiben wollen.

Les enfants ont rapporté que leur soignant avait voulu rester avec eux pendant l’attentat à la bombe.

Discours rapporté

(a) Le subjonctif I conserve le temps des mots originaux qui sont rapportés.

L’allemand diffère ici de l’anglais. En anglais, le temps du verbe rapporté est influencé par le temps du verbe introductif :

Paroles originales Je suis le maire de cette ville Rapport Il dit qu’il est le maire de cette ville.

Il a dit qu’il était le maire de cette ville

Mots originaux J’étais (ai été) le maire de cette ville. Rapport Il dit qu’il était le maire de cette ville.

Il a dit qu’il avait été le maire de cette ville.

L’allemand conserve le temps de l’original mais déplace la forme du verbe vers le subjonctif I :

Paroles originales Ich bin hier der Bürgermeister.

Rapport Er sagt, er sei hier der Bürgermeister.

Er sagte, er sei hier der Bürgermeister.

Mots originaux Ich bin hier der Bürgermeister gewesen/war hier der Bürgermeister.

Rapport Er sagt, er sei hier der Bürgermeister gewesen.

Er sagte, er sei hier der Bürgermeister gewesen.

 

(b) Lorsque les locuteurs allemands utilisent à la fois le subjonctif I et le subjonctif II pour un discours rapporté, l’utilisation du deuxième subjonctif implique généralement une plus grande distance entre le locuteur et la vérité de ce qui est rapporté, voire un air de doute et de scepticisme:

Mots réels Ich habe keine Zeit.

Rapport neutre Er sagte, er habe keine Zeit.

Rapport avec un doute possible Er sagte, er hätte keine Zeit.

Il a dit qu’il n’avait pas le temps.

Utiliser würde + infinitif

Würde+ infinitif est une alternative très courante au subjonctif II dans les phrases conditionnelles.

(a) Les formes de würde sont :

ich würde wir würden

du würdest ihr würdet

er/sie/es/man würde   sie würden

Sie (sing. et pl.) würden

(b) Une combinaison de würde+ infinitif est assez couramment utilisée à la place d’une forme Subjonctif II et a exactement la même signification :

Ich ginge zur Party. = Ich würde zur Party gehen.

J’irais à la fête.

C’est particulièrement le cas pour certains des verbes forts qui ont des formes irrégulières et imprévisibles du Subjonctif II:

Infinitif Passé simple Subjonctif II

 

helfen

stehen

demi

stand

hülfe= würde helfen

stünde = würde stehen

Les formes courantes du subjonctif II suivantes ne sont normalement pas remplacées par würde+ infinitif :

les verbes modaux

wäre ‘serait’

hätte ‘aurait’

De plus, certaines formes du subjonctif II ont tendance à faire partie d’expressions fixes :

Es gabe‘il y aurait’ (de es gibt‘il y a/il y a’)

Es ginge‘ce serait OK’ (de es geht‘c’est OK’)

Nichtdass ich wüsste‘Pas que je sache / Pas que je sache’

Pour les autres verbes, würde+ infinitif est de plus en plus utilisé, notamment en allemand parlé.

(c) Les formes du subjonctif II des verbes faibles (par exemple arbeitete ; verdiente) sont indiscernables des temps passés simples ordinaires. Dans une phrase conditionnelle, au moins un des deux verbes (l’un ou l’autre) doit être marqué comme conditionnel et cela se fait en utilisant würde+ infinitif. Pour cette raison, la construction würde est largement utilisée avec les verbes faibles :

Wenn ich länger arbeitete, würde ich kaum mehr Geld verdienen. Wenn ich länger arbeiten würde, verdiente ich kaum mehr Geld.

Si je travaillais plus longtemps, je ne gagnerais presque plus d’argent.

Tant que l’un des deux verbes dans ce type de construction “si … alors” est clairement marqué comme conditionnel,cela suffit pour montrer que la phrase entière est un conditionnel, et que l’autre verbe peut apparaître sous la forme (ambiguë) du Subjonctif II. Cependant, l’utilisation de würde+ infinitif dans les deux moitiés d’une telle phrase est disgracieuse et tend à être évitée. Fréquemment, un verbe modal au subjonctif II se trouve ici :

Wenn ich länger arbeiten würde, könnte ich kaum mehr Geld verdienen.

Si je travaillais plus longtemps, je pourrais à peine gagner plus d’argent.

(d) La construction würde est également fréquemment utilisée avec des verbes forts, car de nombreux locuteurs allemands sont mal à l’aise avec les formes du subjonctif II de certains verbes :

Wenn sie langsamer reden könnte, verstünde ich sie besser.

Wenn sie langsamer reden könnte, würde ich sie besser verstehen.

Si elle pouvait parler plus lentement, je la comprendrais mieux.

(e) La construction würde est largement utilisée lorsqu’il y a plusieurs verbes principaux dans une séquence, dont certains peuvent être faibles et d’autres peuvent être forts :

Wenn er jetzt kame, würden wir Feierabend machen, ein Bier trinken, und ins Kino gehen.

S’il venait maintenant, nous arrêterions de travailler, prendrions une bière et irions au cinéma.

Conditionnels

(a) Bien que les expressions conditionnelles (du genre ‘Si … , alors … ‘) aient souvent le verbe au subjonctif, ce n’est pas toujours le cas. L’utilisation d’un verbe qui n’est pas au subjonctif implique que l’événement décrit est considéré comme probable, en quelque sorte “réel”:

Wenn ich morgen Zeit habe, komme ich.

Si j’ai le temps demain je viendrai.

Wenn er mir morgen die CD gibt, sage ich euch Bescheid.

S’il me donne le CD demain, je te le ferai savoir.

(b) Notez qu’il est possible d’avoir des expressions conditionnelles sans wenn. Dans ce cas, le verbe dans la proposition subordonnée vient au début de la proposition . La proposition principale peut être introduite par dann ou autre, mais ce n’est pas essentiel :

Habe ich morgen Zeit, (dann) komme ich.

Si j’ai le temps demain je viendrai.

Hätte ich morgen Zeit, (dann) käme ich.

Si j’avais le temps demain je viendrais.

Gibt er mir morgen die CD, (so) sage ich dir Bescheid.

S’il me donne le livre demain, je vous le ferai savoir.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
Print
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x